Restons connectés

16/10/16 Compte-rendu CCI**** de PAU

Compte-rendu CCI**** de PAU – Journée du 16 octobre 2016

Le dernier jour : moment de dénouement pour ce magnifique concours international de Pau. Aujourd’hui, après l’harassante journée d’hier, nous avons eu droit à une grasse matinée d’un quart d’heure puisque le départ de l’hôtel était prévu à 7H15. En arrivant sur le site, petit déj suivi du traditionnel briefing. Et puis, telles des abeilles en quête de nouvelles conquêtes florales, voilà nos p’tits jeunes partis butiner vers leur tâche sachant complètement ce que chacun avait à faire : un groupe à la visite véto, un autre aux soins aux chevaux pour les présenter à la vente, un autre à la session chrono …

Dix heures trente, c’est parti pour le marathon de 14,5 km pour les attelages en paire du CAIO. Nous avons eu droit à des entrées très spectaculaires dans les obstacles au parcours très sinueux, demandant dextérité et concentration extrême aux meneurs. A l’issue de ce cross attelé, la victoire est revenue aux Espagnols en individuel et aux Pays-Bas en Coupe des Nations (par équipe nationale). Pendant ce temps, se déroulait le CSO du CIC**. A l’issue, nous avons pu avoir la fierté d’’écouter la Marseillaise pour la victoire finale de Aurélien Leroy.
Cette après-midi, CSO du 4 étoiles avec un suspense entretenu jusqu’au bout puisqu’avec une double faute du dernier cavalier Michaël Yung, c’est Maxime Livio, cavalier français second jusqu’à cette ultime étape, qui remporte ce prestigieux concours Palois. Il faut dire que le « malheureux » cavalier allemand termine quand même second et troisième du concours (2 chevaux). La fin des épreuves a été clôturée par la traditionnelle cérémonie protocolaire de remise des prix avec le concours du Maire de Pau, Monsieur Bayrou ainsi que les représentants des différentes fédérations concernées. Mais, avant que ne retentisse à nouveau la Marseillaise, l’ensemble des bénévoles, revêtus de leur coupe-vent blanc et coiffés de leur chapeau, ont exécuté une chorégraphie préparée en grand secret, tous les jours, sous la houlette de Thierry, gentil vendeur de café. Ceci a été réalisé pour saluer tous les cavaliers et meneurs du concours avant de dresser une haie d’honneur pour accueillir les vainqueurs.
Donc, après les Kariiiiiim ! nous avons eu les Maxiiiiiiiime ! puis à nouveau les Kariiiiiim ! quand ce dernier s’est prêté au jeu des autographes avec ses « Fan people ». Parmi ces derniers, nos élèves n’ont pas été en reste ainsi et surtout que

Mme Guilloteau qui s’est même payé un selfie avec Môssieu Lagouhag. C’était juste pas possible !
Après les au-revoir et les remerciements des responsables des bénévoles, nous avons repris le car en direction de Bournezeau. Mention spéciale à Mme Rose qui a su nous accueillir avec le sourire chaque jour.

Fin de chantier 2016

Partager sur Facebook